• LE SYNDICAT DU MARAIS

    Le syndicat du marais du Biez est institué par le préfet du Calvados en 1867. Cette association était constituée de propriétaires et à ceux-ci furent adjoints les maires en qualité d’administrateurs. De ce fait, ses membres avaient un pouvoir décisionnel assez réduit. Beaucoup plus tard, sous la III

    ème République, l’élection des syndics par les intéressés eux-mémes allait étre autorisée par le décret en date du 4 septembre 1882. “Tout au long du XIXe siècle, les syndicats de marais ont constitué une prise en charge par l’administration de travaux de création ou d’entretien d’intérét général”.* Il est à noter que ces syndicats n’avaient aucune similitude avec ceux d’aujourd’hui**. L’esprit communautaire et le sentiment de solidarité n’étaient pas le ciment de leur regroupement. Ces associations visaient essentiellement à associer les terres mais non les hommes.

    A ce propos, les chapîtres du budget de 1900 du “Syndicat des Marais de Clopée” ***est une parfaite illustration de son champ d’action :

    _ Achat d’outils

    _ Réparation des barques

    _ Curage et entretien des fossés et du Biez

    _ Achat d’une barque

    _ Imprimés du syndicat

    _ Rétablissement des digues

    _ Travaux de faucardement

    _ Traitement du secrétaire

    _ Traitement du garde

    _ Traitement du receveur

     

    _____________________________

    *

    L’EVOLUTION DU SYNDICALISME AGRICOLE EN BASSE-NORMANDIE DE 1884 A NOS JOURS. Thèse de doctorat en sciences politiques. Claude LETELLIER DE BLANCHARD. Caen. 1967.

    ** Ce n’est seulement qu’à partir de 1885 qu’apparaissent les premiers syndicats agricoles.